Conseils

Analyse du personnage de Comédie Tartuffe de Molière

Analyse du personnage de Comédie Tartuffe de Molière

Écrit par Jean-Baptiste Poquelin (mieux connu sous le nom de Molière), Tartuffe a été créé pour la première fois en 1664. Toutefois, sa course a été interrompue en raison de la controverse entourant la pièce. La comédie se déroule à Paris dans les années 1660 et se moque des personnes crédules qui sont facilement dupées par Tartuffe, un hypocrite qui se prétend profondément moral et religieux. En raison de son caractère satirique, les fidèles se sentaient menacés par la pièce, la censurant des représentations publiques.

Tartuffe le personnage

Bien qu'il n'apparaisse qu'à la moitié de l'acte 1, tous les autres personnages discutent longuement de Tartuffe. La plupart des personnages réalisent que Tartuffe est un hypocrite répugnant qui prétend être un fanatique de la religion. Cependant, le riche Orgon et sa mère tombent sous le charme de l'illusion de Tartuffe.

Avant l'action, Tartuffe arrive chez Orgon comme un vagabond. Il se fait passer pour un homme religieux et convainc le maître de la maison (Orgon) de rester comme invité indéfiniment. Orgon commence à adhérer à tous les caprices de Tartuffe, persuadé que Tartuffe les guide sur la voie du ciel. Orgon ne se rend pas bien compte que Tartuffe envisage de voler la maison d'Orgon, la main de sa fille en mariage et la fidélité de sa femme.

Orgon, le protagoniste désemparé

Le protagoniste de la pièce, Orgon est comiquement désemparé. Malgré les avertissements des membres de la famille et d'une femme de chambre très active, Orgon croit fermement à la piété de Tartuffe. Pendant la majeure partie de la pièce, il est facilement dupé par Tartuffe - même lorsque le fils d’Orgon, Damis, accuse Tartuffe d’essayer de séduire la femme d’Orgon, Elmire.

Enfin, il est témoin du vrai personnage de Tartuffe. Mais à ce moment-là, il est trop tard. Dans le but de punir son fils, Orgon cède son domaine à Tartuffe, qui a l'intention de le mettre à la rue. Heureusement pour Orgon, le roi de France (Louis XIV) reconnaît la nature trompeuse de Tartuffe. Tartuffe est arrêté à la fin de la pièce.

Elmire, épouse fidèle d'Orgon

Bien qu’elle soit souvent frustrée par son mari idiot, Elmire reste une femme fidèle tout au long de la pièce. L'un des moments les plus hilarants de cette comédie a lieu lorsqu'Elmire demande à son mari de se cacher et d'observer Tartuffe. Tandis qu’Orgon regarde en secret, Tartuffe révèle sa nature lubrique alors qu’il tente de séduire Elmire. Grâce à son plan, Orgon découvre enfin à quel point il est crédule.

Madame Pernelle, mère pharisaïque d'Orgon

Ce personnage âgé commence la pièce en châtiant les membres de sa famille. Elle est également convaincue que Tartuffe est un homme sage et pieux et que le reste de la famille devrait suivre ses instructions. Elle est la dernière à réaliser enfin l'hypocrisie de Tartuffe.

Mariane, fille sacrée d'Orgon

À l'origine, son père approuvait ses fiançailles avec son véritable amour, le beau Valère. Orgon décide toutefois d'annuler cet arrangement et contraint sa fille à épouser Tartuffe. Elle n'a aucun désir d'épouser l'hypocrite, pourtant elle croit qu'une fille convenable devrait obéir à son père.

Valère, le véritable amour de Mariane

Entêté et éperdument amoureux de Mariane, le cœur de Valère est blessé lorsque Mariane leur suggère d'annuler les fiançailles. Heureusement, Dorine, la femme de ménage astucieuse, les aide à arranger les choses avant la rupture de leur relation.

Dorine, la servante de Mariane

La femme de chambre déclarée de Mariane. Malgré son statut social modeste, Dorine est le personnage le plus sage et le plus spirituel de la pièce. Elle voit à travers les projets de Tartuffe plus facilement que quiconque. Et elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense, même au risque d'être grondée par Orgon. Lorsque la communication ouverte et le raisonnement échouent, Dorine aide Elmire et les autres à inventer leurs propres stratagèmes pour dénoncer la méchanceté de Tartuffe.