Nouveau

Glasnost et Perestroika

Glasnost et Perestroika

Lorsque Mikhaïl Gorbatchev est arrivé au pouvoir en Union soviétique en mars 1985, le pays était déjà plongé dans l'oppression, le secret et la suspicion depuis plus de six décennies. Gorbatchev voulait changer cela.

Au cours de ses premières années en tant que secrétaire général de l'Union soviétique, Gorbatchev a institué les politiques de glasnost ("ouverture") et de perestroïka ("restructuration"), qui ont ouvert la porte à la critique et au changement. C'étaient des idées révolutionnaires dans l'Union soviétique stagnante et allaient finalement la détruire.

Qu'est-ce que la Glasnost?

Glasnost, qui se traduit par «ouverture» en anglais, était la politique du secrétaire général Mikhaïl Gorbatchev en vue d'une nouvelle politique ouverte en Union soviétique, dans laquelle les gens pouvaient exprimer librement leurs opinions.

Grâce à la glasnost, les citoyens soviétiques n’avaient plus à s’inquiéter des voisins, des amis et des connaissances qui en faisaient du KGB pour avoir murmuré quelque chose qui pourrait être interprété comme une critique du gouvernement ou de ses dirigeants. Ils n'avaient plus à s'inquiéter de l'arrestation et de l'exil pour une pensée négative contre l'État.

La Glasnost a permis au peuple soviétique de réexaminer son histoire, d'exprimer ses opinions sur les politiques gouvernementales et de recevoir des informations non préapprouvées par le gouvernement.

Qu'est-ce que la perestroïka?

La Perestroïka, qui en anglais se traduit par "restructuration", était le programme de Gorbatchev pour restructurer l'économie soviétique dans le but de la revitaliser.

Pour se restructurer, Gorbatchev a décentralisé les contrôles sur l’économie, réduisant de fait le rôle du gouvernement dans les processus de prise de décision des entreprises individuelles. La Perestroïka espérait également améliorer les niveaux de production en améliorant la vie des travailleurs, notamment en leur accordant plus de temps de loisirs et des conditions de travail plus sûres.

La perception générale du travail en Union soviétique devait passer de la corruption à l’honnêteté, du relâchement au travail. On espérait que les travailleurs individuels s'intéresseraient personnellement à leur travail et seraient récompensés pour avoir contribué à l'amélioration des niveaux de production.

Ces politiques ont-elles fonctionné?

Les politiques de glasnost et de perestroïka de Gorbatchev ont changé le tissu de l'Union soviétique. Il a permis aux citoyens de réclamer de meilleures conditions de vie, davantage de libertés et la fin du communisme.

Alors que Gorbatchev avait espéré que sa politique revitaliserait l’Union soviétique, elle l’a plutôt détruite. En 1989, le mur de Berlin est tombé et en 1991, l'Union soviétique s'est désintégrée. Ce qui était autrefois un seul pays est devenu 15 républiques distinctes.


Voir la vidéo: Glasnost et la Perestroika, les réformes de Gorbatchev - Histoire - première - SchoolMouv (Décembre 2021).