Nouveau

Treueschwur der USA: Le serment d'allégeance des États-Unis en allemand

Treueschwur der USA: Le serment d'allégeance des États-Unis en allemand

L'un des meilleurs moyens d'apprendre l'allemand est d'utiliser quelque chose que vous connaissez déjà. Pour les étudiants allemands aux États-Unis, le Pledge of Allegiance est une excellente leçon qui peut être adaptée aux étudiants débutants et avancés.

La majorité des étudiants américains grandissent en citant le Pledge of Allegiance (Der amerikanische Treueschwur). Cela fait partie de nos souvenirs depuis notre plus jeune âge. Son apprentissage en allemand peut donc réellement aider les étudiants à comprendre et à pratiquer la grammaire, la prononciation et le vocabulaire en une phrase unique et reconnaissable.

Engagement d'allégeance des États-Unis (Der Amerikanische Treueschwur)

Dans ce cas, nous utilisons der Treueschwur pour le mot anglais et "U.S. Pledge of Allegiance" se traduit par amerikanische TreueschwurouTreueschwur der USA. Prenant ces mots célèbres, "Je jure allégeance…" en allemand, il suffit de trouver le bon vocabulaire et de le placer dans le bon ordre des mots.

La promesse peut être une excellente leçon pour les étudiants de tous les niveaux. Les débutants peuvent l'utiliser pour s'exercer à la prononciation allemande et apprendre un nouveau vocabulaire tout en le récitant avec la cadence familière. Les étudiants de niveau intermédiaire peuvent l'utiliser pour étudier l'ordre des mots et la bonne grammaire allemande. Les étudiants avancés peuvent faire leur propre tentative pour traduire le texte en allemand, puis le comparer aux exemples donnés.

N'oubliez pas que la traduction d'une langue à une autre n'est jamais parfaite ni mot à mot. Comme vous pouvez le constater dans les deux exemples, des mots différents peuvent signifier la même chose. Par exemple,Schwöresignifie "jure" etgelobe signifie "vœu", mais ils sont tous deux utilisés pour le verbe "gage". Un autre exemple est les motsJeden (chacun) ettous (tout). Ils peuvent tous les deux être utilisés pour signifier "tout le monde", ce que le gage implique par "tous".

Il convient toutefois de noter que la première traduction est la version la plus largement acceptée des deux.

Traduction allemande 1:

«Nous attendons beaucoup de nouvelles statistiques sur l’Amérique et la République, mais nous le ferons toujours, une nation sous le règne de la guerre, avec l’assistance technique et professionnelle, et celle-ci».

Traduction allemande 2:

„Ich gelobe Treue der Fahne der Vereingten Statuts of Amerika und der Republik, für die sie steht, eine Nation unter Gott, unteilbar, mit Freiheit and Gerechtigkeit for All.“

Le serment d'allégeance:

«Je prie l'allégeance au drapeau des États-Unis d'Amérique et à la République pour laquelle il se tient, une nation sous Dieu, indivisible, avec la liberté et la justice pour tous.»

Qui a écrit le serment d'allégeance des États-Unis?

Le serment d'allégeance a été écrit par le ministre baptiste et socialiste Francis Bellamy. Il est apparu dans Le compagnon de la jeunesse magazine en 1892 pour commémorer le 400e anniversaire de la découverte de l’Amérique.

Le serment initial utilisait l'expression «mon drapeau» plutôt que «le drapeau des États-Unis d'Amérique». Le changement a été effectué en 1923. La modification suivante a eu lieu en 1954, lorsque le Congrès a inséré l'expression «sous Dieu». Il est intéressant de Notez que, selon sa petite-fille, Bellamy elle-même se serait opposée à cet amendement religieux.

De plus, l'auteur avait initialement voulu inclure le mot «égalité» devant «liberté et justice». Il a laissé ce mot à contre-cœur parce qu'il le sentait controversé. "L'égalité" ne lui semblait pas juste compte tenu du fait que les femmes et les Afro-Américains n'étaient pas considérés égaux par beaucoup en 1892.